Non au travail 24h sur 24 – Oui à la qualité de vie

Les Verts sont membre de l’Alliance pour le dimanche, qui lance aujourd’hui le référendum contre la détérioration de la loi sur le travail. Le Parlement veut instaurer l’horaire 24 / 24 pour les magasins des stations-service. Cette brèche menace non seulement l’ensemble du commerce de détail, mais aura des répercussions dans tous les secteurs économiques. En vidant la loi de sa substance, elle porte atteinte à la qualité de vie de tous.

Le 14 décembre, la majorité bourgeois du Parlement a décidé de déréglementer les heures d’ouverture des échoppes des stations-service. Il instaure pour la première fois l’horaire 24h/24 dans le commerce de détail, ce qui étend le travail dominical. Par ailleurs, en étant resté flou quant au domaine d’application, il fait monter gravement la pression en vue de libéraliser davantage le commerce de détail. Les Verts entendent réserver la nuit et le dimanche à la qualité de vie - loisirs, famille et amis, c’est pourquoi ils soutiennent le référendum.

Le travail de nuit et de dimanche détériore la vie de famille
Les stations-service n’auront désormais plus besoin d’autorisation pour embaucher leurs employées et employés la nuit ou le dimanche, ce qui revient à étendre le travail dominical. Or, souvent les employés ne sont pas libres de choisir leurs horaires. De plus, travailler de nuit occasionne fréquemment des problèmes de santé et détériore la vie de famille.

Non à une augmentation du trafic motorisé
Enfin, la modification législative provoquera une augmentation des échoppes dans les stations-service, et donc du trafic motorisé, surtout pendant les heures sensibles de la nuit. C’est ce qu’il faut empêcher.