La CEATE-N prend connaissance du rapport sur l’optimisation de la durée de vie et d’utilisation des produits L’économie verte bénéficie aux consommatrices et aux consommateurs

Les Verts se félicitent du rapport « Optimisation de la durée de vie et d’utilisation des produits ». Il montre que tant l’environnement que les consommatrices et les consommateurs profitent de produits durables. Ainsi, le rapport soutient l’initiative pour une économie verte et explique comment des mesures simples et favorables à l’innovation permettent de réduire durablement l’utilisation des ressources. Pour que le rapport ne finisse pas dans un tiroir et que le Parlement cesse d’affaiblir ces mesures, il faut que le Oui à l’initiative pour une économie verte l’emporte le 25 septembre prochain.

Tout le monde en a fait l’expérience : que ce soit une caméra numérique, une imprimante ou un téléphone portable – à peine la garantie a-t-elle expiré que l’appareil est hors d’usage. La plupart du temps, soit il n’est pas possible de le réparer, soit il n’en vaut pas la peine. En revanche, un produit bien conçu dure plus longtemps – et plus il dure longtemps, mieux c’est pour l’environnement et pour les consommatrices et consommateurs. Ainsi une conception intelligente permet de fabriquer des produits de consommation plus durables, réparables et moins chers.

C’est aussi la position de la Fondation pour la protection des consommateurs (page en allemand), entre autres, qui soutient l’initiative pour une économie verte. Concrètement, le Conseil fédéral recommande d’examiner de manière approfondie les mesures suivantes, simples et stimulant l’innovation, afin d’optimiser la durée de vie et d’utilisation des produits et de réduire durablement la consommation des ressources : 

  • Encouragement à l’écoconception dans la formation destinée aux spécialistes, afin que les savoirs nécessaires soient présents lors du développement des produits et des décisions du management.
  • Standardisation et normalisation, afin que les composants abîmés d’un produit puissent plus facilement être remplacés et non le produit tout entier.
  • Garantie d’une durée de vie minimale, afin que les produits abîmés dans le délai d’utilisation prévu soient réparés ou remplacés sous garantie.
  • Information et sensibilisation, afin que les consommatrices et les consommateurs sachent comment ils peuvent manier leurs produits avec soin et ainsi ménager les ressources.  

Adèle Thorens

conseillère nationale VD

 

«Avec des produits durables, l’environnement, les consommatrices et consommateurs sont gagnants ! Donc Oui à l'économie verte.»