Adèle Thorens à propos de l'entrée en matière sur l'économie verte au Conseil national

Nous avons aujourd’hui remporté une victoire d'étape importante pour l’économie verte. Nous attendons maintenant un débat constructif sur le contenu de la loi.

Une victoire d'étape importante pour l’économie verte

Les Verts sont ravis qu’une courte majorité du Conseil national ait décidé d’entrer en matière sur la révision de la loi sur la protection de l’environnement. Ils espèrent maintenant que le débat sera constructif lors de la discussion par article durant la session d’automne.

La révision de la loi sur la protection de l’environnement est le contre-projet du Conseil fédéral à l’initiative populaire fédérale pour une économie verte. Cette révision reprend les points les plus importants de l’initiative et propose un véritable changement de paradigme. Jusqu’à présent, la loi se concentrait sur le traitement des déchets et pollutions émis par notre système de production (« end of pipe »). Avec la révision, elle traite également de la consommation des ressources. Concrètement, la revalorisation de matières premières comme le phosphore, les métaux, les matériaux d'excavation et le plastique sera encouragée conformément aux principes de l'économie circulaire. Des matières premières importées telles que l’huile de palme, la tourbe, le coton ou même les poissons devraient être favorisées lorsqu'elles respectent des standards écologiques internationaux.