Yvonne Gilli à propos du scandale de Carna Grischa

"Il faut tirer les conséquences du scandale de Carna Grischa : le Parlement doit renforcer les sanctions contre les infractions à la loi sur les denrées alimentaires. Nous avons le droit de savoir ce que nous achetons et mangeons."

L’été passé, le lobby de l’industrie alimentaire a réussi à maintenir les amendes très basses. Nombreux sont ceux qui aujourd’hui reculent. Toujours est-il que cela n’a pas empêché Carna Grischa de tromper sa clientèle de la pire façon.

Les Verts veulent maintenant déposer une initiative parlementaire pour demander de relever les amendes pour les infractions contre la loi sur les denrées alimentaires. Ces amendes doivent être suffisamment salées pour faire réfléchir l’industrie alimentaire. Les consommatrices et consommateurs ont le droit de savoir ce qu’ils achètent et mangent.

Motion Gilli (PDF, en allemand)