L’OMC doit encourager le commerce durable

Au sein de l’OMC, le Conseil fédéral doit encourager le commerce durable, en particulier pour le secteur agroalimentaire, comme le requièrent tant le nouvel article constitutionnel sur la sécurité alimentaire que l’initiative pour des aliments équitables des Verts.

Louis Schelbert à propos du mandat du Conseil fédéral pour la Conférence de l’OMC à Buenos Aires

Les Verts saluent la volonté de la Commission de l'économie et des redevances du Conseil national (CER-N) de revoir le mandat du Conseil fédéral pour la Conférence ministérielle de l’OMC à Buenos Aires. Les Verts se sont engagés – avec succès – dans ce sens au sein de la commission.

Les Verts demandent au Conseil fédéral de s’investir en faveur d’un commerce international durable, en particulier dans le secteur agroalimentaire. C’est aussi la volonté des citoyen-ne-s qui ont clairement dit Oui à l'article constitutionnel sur la sécurité alimentaire le 24 septembre 2017 dernier. Et c’est aussi ce que souhaite l’initiative des Verts pour des aliments équitables.

En outre, le Conseil fédéral doit mobiliser ses forces pour que l’OMC suive enfin les conclusions du Rapport sur l’agriculture mondiale et ne traite plus les aliments comme des biens industriels. Il s’agit d’encourager une agriculture paysanne locale, insérée dans un commerce international de produits agroalimentaires équitables, comme l’exige d’ailleurs également l’initiative pour des aliments équitables.