Résolution sur l'équité fiscale

Pour une équité fiscale globalisée...

Selon les calculs de l'institut de recherches genevois Helvea et les estimations de l'entreprise de révision KMPG, plus de 800 milliards de francs d'argent non déclaré dans les pays européens sont déposés dans les banques suisses. Un tiers provient de l'Allemagne. Selon Alliance Sud, s'y ajoutent 360 milliards en provenance des pays pauvres.

La Suisse confisque également 36,5milliards de francs d'impôts sur le revenu en attirant des entreprises étrangères à l'aide de privilèges et sous-enchères fiscales. L'arrivée de Coca-Cola-Hellenic à Zoug est le dernier exemple en date de ces pratiques fiscales indignes. 

... et un droit sans frontière

Les Verts lient leur engagement en faveur d'une politique fiscale équitable à la campagne « droit pour tous », qui exige des entreprises suisses, notamment des conglomérats de matières premières de respecter les droits de l'homme, du travail et de l'environnement également dans leurs sites à l'étranger. Des violations de ces droits - en particulier dans les pays du Sud - doivent pouvoir être jugées en Suisse.