Les Verts exigent de la clarté dans la planification financière de la Confédération

Les Verts renvoient le budget de la Confédération, et demandent conjointement de démontrer comment le Conseil fédéral compte maîtriser le manque de rentrées d’impôts annuel prévu de presque 3 milliards chaque année.

Le programme de baisses d’impôts en cours, l’imposition des couples mariés, la compensation préférentielle de la progression à froid, la réforme de la TVA et les prétendus allègements fiscaux pour les familles, laissent dans les caisses de la Confédération un déficit structurel annuel qui se monte à 2 milliards de francs environ.

Et il n’y a pas l’ombre d’un concept en vue sur la manière dont le Conseil fédéral compter combler ce trou, respectivement où et comment il ne va plus apporter ces 2 milliards chaque année.

Du point de vue des Verts, ce n’est ni clair ni porteur d’avenir, et c’est tout sauf une politique financière cohérente.

C’est pour cela que les Verts renvoient le budget de la Confédération pour être retravaillé et exigent la clarté sur les moyens envisagés par le Conseil fédéral pour concilier plus ou moins les rentrées et les dépenses.

Pour ces mêmes raisons, Les Verts ont aussi renvoyé la compensation annuelle de la progression à froid et l’imposition des familles.