Consultation sur la modification de l’ordonnance sur la protection des eaux

Position des Verts

Les Verts disent Non au relèvement parfois énorme des valeurs des effets toxiques aigus.

La Confédération doit s’en tenir au principe de précaution en matière de protection de la population et de l’environnement, et tant que des risques ne peuvent être totalement exclus, les valeurs actuelles ne peuvent être abandonnées à la légère.

Pour eux, la révision ne va pas non plus dans le sens du plan d’action visant à réduire de moitié les risques des produits phytosanitaires et à encourager les alternatives non chimiques.

A leurs yeux, il est contradictoire de vouloir relever les valeurs des effets toxiques aigus de 3600 fois pour l’herbicide radical qu’est le glyphosate, tout en voulant étudier une sortie progressive du glyphosate (cf. le postulat Thorens 17.4059).