sessions de 2014

Session d'hiver du 24 novembre au 12 décembre

Selon le groupe parlementaire écologiste, les principaux dossiers étaient :

Session d'automne du 8 au 25 septembre

Les dossiers importants pour le groupe parlementaire écologiste :

Session d'été du 2 au 20 juin 2014

Pour le groupe parlementaire écologiste, les dossiers les plus importants étaient :

Le groupe Vert a déposé les interventions suivantes :

Mesures en faveur de la santé des abeilles et plan d’action pour les produits phytosanitaires

Session spéciale du 5 au 8 mai 2014

Les Verts y ont déposé 3 paquets d'interventions :

  • TTIP/TAFTA : les Verts se montrent très critiques face au Partenariat transatlantique sur le commerce et l'investissement. Cet accord pourrait affaiblir les normes suisses environnementales, sociales et de protection des consommateurs ;
  • climat : le parti écologiste requiert un objectif ambitieux, des actions concrètes contre les émissions de gaz à effet de serre en Suisse, la tarification de la mobilité et l’instauration d’une taxe CO2 basée sur le principe du pollueur-payeur;
  • villes vertes : pour combattre le mitage du paysage, le parti écologiste veut que la Suisse se dote d’un aménagement du territoire global et efficace et améliore la qualité de vie dans les régions habitées

Session du printemps du 3 au 21 mars

Aux yeux des Verts, les thèmes-clés étaient:

  • l'initiative UDC sur l'immigration : déposer des interventions pour une mise en oeuvre conjointe avec l'UE et sans discrimination
  • renforcer l'alliance anti-ecopop : rejet de l'initiative au Conseil des Etats
  • non au 2e tube du Gothard (4 mars)
  • améliorer la qualité des aliments : inscrire l'attestation d'origine des produits finis et des labels régionaux contraignants dans la loi sur les denrées alimentaires. Dépôt d'interventions contre le gaspillage de la nourriture
  • rejeter la révision de la loi sur les cartels
  • initiatives : Oui à la caisse unique, Non à l'initiative sur l'or
  • interventions vertes : Oui au Conseil des Etats au cloisonnement des activités bancaires et à une surveillance des marchés financiers efficace