Les Verts réfléchissent à une initiative populaire pour l'habitat écologique

Le comité directeur des Verts va se pencher sur une initiative populaire pour un habitat écologique et financièrement accessible et pour une meilleure qualité de vie dans les cités. Le Bureau des Verts a pris cette décision lors de sa séance aujourd'hui. Il s'attachera aussi à clarifier comment promouvoir cette revendication dans les cantons et les communes.

Les Verts réfléchissent à une initiative pour l'habitat écologique

Le comité directeur des Verts va se pencher sur une initiative populaire pour un habitat écologique et financièrement accessible et pour une meilleure qualité de vie dans les cités. Le Bureau des Verts a pris cette décision lors de sa séance aujourd'hui. Il s'attachera aussi à clarifier comment promouvoir cette revendication dans les cantons et les communes.

L'acceptation par le peuple de la nouvelle loi sur l'aménagement du territoire débouchera sur une plus forte densification des constructions dans les agglomérations. Cette densification devra aussi correspondre à une meilleure qualité de vie. Les Verts veulent plus de logements de qualité et financièrement accessibles. Avec une initiative populaire fédérale, l’on pourrait favoriser les formes d'habitat suivantes:

• l'habitat social et écologique;
• le logement coopératif et d'utilité publique;
• des formes d'habitat favorisant la mixité générationnelle;
• la propriété du logement à usage personnel.

La création et le maintien de zones naturelles et d'espaces verts suffisamment vastes devront être encouragés autour des habitations, ainsi que des activités artisanales et de service garantissant des places de travail sûres et ancrées au niveau local.

Le Bureau des Verts a demandé au comité directeur d'examiner cette demande et d'élaborer une proposition pour une future initiative populaire. Le comité directeur se concertera avec ses spécialistes internes au parti et les organisations spécialisées.

Les Verts ont déjà remporté des succès dans des votations sur ce sujet dans les villes de Zurich (lien), Lucerne (lien) et Zoug (lien). Dans les cantons de Berne (lien) et de Bâle-Ville (lien), les Verts étudient déjà avec d'autres organisations des projets d'initiatives pour des logements écologiques et financièrement abordables.

La loi sur l'aménagement du territoire doit être appliquée rapidement

Le Bureau a également débattu d'autres défis à relever en matière de politique de l'aménagement du territoire après le oui à la LAT. Il s'agit maintenant d'appliquer rapidement et de manière cohérente la loi révisée. Le Bureau aimerait en particulier introduire sans délai et dans tous les cantons et communes le prélèvement sur la valeur ajoutée. Il demande que le tournant énergétique soit également mis en œuvre dans le cadre de l’aménagement du territoire: les cantons doivent fixer dans leursplans directeurs l’utilisation efficace des énergies disponibles sur le plan local et régional, comme c’est le cas déjà dans le canton de Berne. Dans la deuxième étape, déjà annoncée, les exigences de la protection de la nature et du paysage doivent aussi être prises en compte hors des zones constructibles. Les Verts demandent d’autre part que le tournant énergétique soit également inclus dans l'aménagement du territoire: dans leurs plans directeurs, les cantons doivent mettre en évidence une utilisation efficace des énergies disponibles localement et régionalement, comme le fait déjà le canton de Berne. (lien).

Informations:
Regula Rytz, co-présidente 079 353 86 38
Adèle Thorens, co-présidente 079 478 90 05
Miriam Behrens, secrétaire générale 079 750 48 77
Urs Scheuss, secrétaire politique 078 795 91 83