Le Bureau des Verts recommande 2x NON aux votations de juin

Après avoir dit 3x OUI aux votations de mars, le Bureau du Parti écologiste suisse recommande un double NON pour celles de juin. Le durcissement de la loi sur l’asile touche surtout les personnes les plus vulnérables, à savoir les femmes et les enfants. C’est pourquoi les Verts rejettent cette révision. De même, ils s’opposent majoritairement à l’élection du Conseil fédéral par le peuple, mais appuient l’initiative AVSplus de l’Union syndicale suisse.

Les Verts : pour une Suisse humaniste et un renforcement de l’AVS

Après avoir dit 3x OUI aux votations de mars, le Bureau du Parti écologiste suisse recommande un double NON pour celles de juin. Le durcissement de la loi sur l’asile touche surtout les personnes les plus vulnérables, à savoir les femmes et les enfants. C’est pourquoi les Verts rejettent cette révision. De même, ils s’opposent majoritairement à l’élection du Conseil fédéral par le peuple, mais appuient l’initiative AVSplus de l’Union syndicale suisse.

Les Verts ont soutenu le référendum contre les mesures urgentes de la révision de la loi sur l’asile. C’est donc logiquement que le Bureau des Verts recommande à l’unanimité de dire non, le 9 juin, à la révision de la loi.

Non à la révision de la loi sur l’asile
Les Verts se montrent particulièrement critiques envers la suppression des procédures d’asile dans les ambassades et le refus de l’asile aux déserteurs. Ils refusent également de donner carte blanche au Conseil fédéral car, selon le conseiller national Balthasar Glättli, elle lui permet de tester de nouvelles règles de jeu dans la procédure d’asile sans aucune base légale. Les Verts sont en particulier choqués par la réduction drastique du délai de recours de 30 à 10 jours. Un laps de temps qui, dans de nombreux cas, ne permet pas aux requérants de prouver qu’ils sont dignes d’être protégés. La révision multipliera les obstacles.

Non à l’élection du Conseil fédéral par le peuple
C’est à 23 contre 3 que le Bureau rejette également l’initiative pour l’élection du Conseil fédéral par le peuple. Une élection populaire personnifierait et polariserait à outrance cette élection et avantagerait les partis aux gros moyens financiers. L’Assemblée fédérale est mieux à même d’apprécier les aptitudes à gouverner et de veiller à l’équilibre des intérêts.

Les Verts veulent une AVS solide
Outre les objets de votation, le Bureau a débattu de l’initiative AVSplus. « Pour nous, l’AVS est le socle de toute la prévoyance vieillesse. Elle doit être renforcée par rapport au deuxième pilier », a conclu Regula Rytz, co-présidente. Les Verts apportent donc leur soutien à l’initiative pour une AVS solide, qui sera lancée en mars par l’Union syndicale suisse (USS) pour exiger de relever toutes les rentes de 10%.

Les décisions du Bureau doivent encore recevoir l’aval de l’assemblée des délégués le 27 avril prochain.

Pour tout renseignement :
Regula Rytz, co-présidente, conseillère nationale BE, 079 353 86 38
Adèle Thorens, co-présidente, conseillère nationale VD, 079 478 90 05
Balthasar Glättli, conseiller national ZH, (loi sur l’asile), 076 334 33 66
Miriam Behrens, secrétaire générale, 079 750 48 77
Anne-Marie Krauss, secrétaire générale adjointe, 079 448 34 82