Renforcer notre action hors du Parlement

Elections au Conseil des Etats : 2e tour le 22 novembre à Zurich

Le sénateur sortant Robert Cramer (GE) a été réélu au 2e tour de l’élection au Conseil des Etats le 8 novembre.

En outre, le challenger Bastien Girod (ZH) se présente au 2e tour le 22 novembre. 

Communiqué des Verts Zurichois du lundi 19 octobre 2015

The image could not be resolved

Robert Cramer GE --------------------------- Bastien Girod ZH

Elections fédérales 2015

Les Verts ont pris acte avec regret du résultat des élections fédérales : le Parlement vire à droite. La politique environnementale est la grande perdante de ces élections. Au vu de ce nouveau rapport de forces, les Verts orienteront désormais de plus en plus leur action à l’extérieur du Parlement, à l’aide d’initiatives et de référendums. Et la prochaine opportunité approche certainement à grands pas avec l’initiative pour la sortie du nucléaire.

Adèle Thorens

«Nous ne nous attendons qu’à des retours en arrière de la part du nouveau Parlement. C’est pourquoi, ces prochaines années, nous défendrons davantage notre politique dans la rue et devrons renforcer notre base militante.»

Les Verts ont appris avec regret la perte de quatre sièges. Cependant, malgré ce résultat décevant, les Verts restent la cinquième force politique du pays. Ils se réjouissent en particulier du nouveau siège gagné dans le canton de Bâle-Ville et de l’excellent résultat de Maya Graf à Bâle-Campagne. Les Verts de Fribourg ont également vu leurs suffrages augmenter. 

Renforcer le travail extra-parlementaire
Le Parlement vire massivement à droite. Les préoccupations environnementales et les questions sociales n’auront, à l’avenir, quasiment aucune chance au Parlement. Ces quatre prochaines années, c’est donc un Parlement bourgeois de droite qui décidera de la sortie du nucléaire, de la protection du climat, de l’aménagement du territoire et de la protection des espèces. Il n’y a rien de bon à en attendre. Les Verts défendront avec détermination leurs positions lors de chaque démantèlement – et cela avec l’aide de la population et des associations environnementales. Si le nouveau Parlement devait enterrer tant la sortie du nucléaire que l’économie verte, ils iront devant le peuple avec leurs deux initiatives. Et selon l’institut gfs (link), l’initiative pour une sortie programmée du nucléaire a de bonnes chances de l’emporter.

Elections du Conseil fédéral : la position des Verts reste inchangée
Par rapport au Conseil fédéral, le résultat des élections ne change rien pour les Verts : cette fois encore, ils ne donneront aucune voix à l’UDC. Le groupe parlementaire des Verts débattra de la stratégie à adopter lors d’une séance extraordinaire le 7 novembre.

Ce résultat des élections fédérales est également la conséquence de budgets de campagne aux montants inégaux : les Verts s’engageront pour un financement transparent des partis et des campagnes, de même que pour un système électoral plus démocratique, dans lequel les petits partis auront de meilleures chances. En effet, pour ces partis, la barrière pour gagner un siège est trop élevée dans les petits cantons,

Les deux conseillers aux Etats sortants, Luc Recordon (VD) et Robert Cramer (GE) ont quant à eux de bonnes chances d’être réélus à l’issue du deuxième tour qui aura lieu en novembre.

La nouvelle députation au Conseil national (à partir du décembre 2015)

La nouvelle députation au Conseil national (à partir du décembre 2015)

Jonas Fricker (nouveau)

Jonas Fricker (nouveau)

Sibel Arslan (nouvelle)

Sibel Arslan (nouvelle)

Lisa Mazzone (nouvelle)

Lisa Mazzone (nouvelle)

Daniel Brélaz (nouveau)

Daniel Brélaz (nouveau)