Les Verts font aboutir deux initiatives en 18 mois

Aujourd’hui, à l’occasion de leur assemblée des délégués, les Verts ont fait la fête: ces 18 derniers mois, ils ont récolté 250'000 signatures pour leurs deux initiatives populaires. L’initiative pour une économie verte a d’ores et déjà abouti. Le parti des Verts est par ailleurs le premier parti suisse à prendre position sur une politique en matière d’internet. Ses délégués ont débattu aujourd’hui des chances et des risques d’internet dans la société. Ils ont adopté une résolution qui définit le champ d’action politique. Les Verts ont aussi donné à Aarau leurs recommandations de vote pour les votations fédérales du 23 septembre.

Les Verts font aboutir deux initiatives en 18 mois!

Aujourd’hui, à l’occasion de leur assemblée des délégués, les Verts ont fait la fête: ces 18 derniers mois, ils ont récolté 250'000 signatures pour leurs deux initiatives populaires. L’initiative pour une économie verte a d’ores et déjà abouti. Le parti des Verts est par ailleurs le premier parti suisse à prendre position sur une politique en matière d’internet. Ses délégués ont débattu aujourd’hui des chances et des risques d’internet dans la société. Ils ont adopté une résolution qui définit le champ d’action politique. Les Verts ont aussi donné à Aarau leurs recommandations de vote pour les votations fédérales du 23 septembre.

 

C’est fait! Près de 135‘000 signatures ont été récoltées pour l‘“économie verte“! 100'000 signatures valables ont déjà été dénombrées, plusieurs milliers sont encore attendues cette semaine. Durant les trois dernières semaines, les Verts ont récolté 25'000 signatures dans la rue et les festivals. Ils ont ainsi démontré leur capacité de mobilisation et leur motivation.


Avec leur initiative pour une économie verte, les Verts veulent réduire l’empreinte écologique de la Suisse à une seule planète d’ici à 2050. Pour ce faire, le Conseil fédéral doit introduire l’économie circulaire, afin de stopper le gaspillage des ressources et des matières premières non renouvelables. Le mot d’ordre est „recycle, re-use, repair and share“. L’initiative sera déposée le 6 septembre.


Pour la deuxième initiative populaire des Verts, pour une sortie du nucléaire d’ici 2029, 125'000 signatures ont déjà été récoltées. Le dépôt est prévu en novembre. Les Verts peuvent être fiers de ce résultat – ils ont fêté trinqué dans l’allégresse à cette réussite samedi lors de l’assemblée des délégués.


Point fort Politique internet
Les Verts ont également discuté à Aarau des gros défis liés à internet. La toile, avec ses possibilités et ses plateformes telles que facebook, modifie fondamentalement les structures de la société: face aux chances de démocratisation et de formation de l’opinion que la société de l’information apporte, se dressent également des risques comme la violation de la protection des données ou des droits d’auteur. La question de la consommation de matériaux et d’énergie par le monde numérique, qui correspond en Suisse à la production d’une centrale nucléaire environ, a aussi été largement discutée. Il est par conséquent primordial de définir des règles pour internet. Les délégués ont voté une résolution pour une politique internet verte avec des principes et des mesures. Des standards d’efficacité pour les ordinateurs et les serveurs ou des modèles innovants d’indemnisation du secteur culturel y figurent notamment.


Une fois NON et deux fois Oui en septembre
Les Verts rejettent l’initiative populaire "Sécurité du logement à la retraite". Ils soutiennent en revanche le contre-projet à l’initiative populaire "Jeunesse + musique" et l’initiative populaire "Protection contre le tabagisme passif".

 

Résolution pour une politique internet verte
Discours présidentiels d’Adèle Thorens et Regula Rytz

 

Pour toute information complémentaire:

Regula, Rytz, co-présidente des Verts, 079 353 86 38
Adèle Thorens,
co-présidente des Verts et de l’initiative économie verte, 079 478 90 05
Bastien Girod, co-président de l’initiative Economie verte, 079 217 73 06
Balthasar Glättli, CN et auteur principal de la résolution, 076 334 33 66
Miriam Behrens, secrétaire générale, 079 750 48 77