Election du Président du Tribunal pénal fédéral

Daniel Kipfer Fasciati a été élu ce matin par l'Assemblée fédérale à la présidence du Tribunal pénal fédéral. Le groupe des Verts se réjouit de son élection et l’en félicite chaleureusement.

Daniel Kipfer Fasciati élu à la présidence du Tribunal pénal fédéral

Daniel Kipfer Fasciati a été élu ce matin par l'Assemblée fédérale à la présidence du Tribunal pénal fédéral. Le groupe des Verts se réjouit de son élection et l’en félicite chaleureusement.


La reconnaissance ainsi manifestée à Daniel Kipfer Fasciati est d’abord celle de ses pairs, puis celle des parlementaires. Né en 1960, juriste et docteur en philosophie, le nouveau président du Tribunal pénal fédéral y exerce comme juge depuis 2004. En parallèle à son activité de greffier puis de juge, il a aussi enseigné jusqu'en 2010 comme chargé de cours à la Haute école du Nord-Ouest de la Suisse et à l'université de Bâle.


Depuis 1998, année où le premier des juges proposés par le Parti écologiste suisse fut élu dans l’un des tribunaux fédéraux, la qualité de ces magistrats a été largement reconnue et leur nombre n’a cessé d’augmenter. Ils sont actuellement treize juges et deux suppléant-e-s dans les différents tribunaux fédéraux: quatre juges et deux suppléant-e-s au Tribunal fédéral, deux juges – dont désormais le président – au Tribunal pénal fédéral et sept juges au Tribunal administratif fédéral.

 

 

Pour plus de renseignements:
Daniel Kipfer Fasciati, président du Tribunal pénal fédéral, Daniel.Kipfer@bstger.ch
Luc Recordon, conseiller aux Etats VD, Vice-président du groupe
     parlementaire, membre de la commission CJ, Luc.Recordon@parl.ch
Daniel Vischer, conseiller national ZH, membre de la CJ, 079 682 43 92