Plus de pouvoir vert pour les femmes au Conseil national !

The image could not be resolved

Regula Rytz

Co-Präsidentin

Aucun autre parti ne défend la cause de l’égalité entre les hommes et les femmes avec autant de succès que les Verts.

Christine Häsler assermentée comme nouveau membre de la fraction des Verts

La Verte Christine Häsler sera assermentée ce matin par l‘Assemblée du Conseil national. Les Verts souhaitent la bienvenue à la citoyenne de l’Oberland bernois en tant que nouvelle membre du groupe. Les Verts constituent donc le seul parti dont la délégation au Conseil national compte actuellement plus de femmes que d’hommes. 

Depuis aujourd’hui, la native de Grindelwald Christine Hasler est conseillère nationale des Verts. Elle prend la place du citoyen de la ville de Berne Alec von Graffenried, qui a annoncé dès la fin février sa démission pour aujourd’hui. La députée bernoise siègera également à la Commission des affaires juridiques du Conseil national (CAJ-N). De son côté, Daniel Vischer reprend la présidence de la CAJ-N, assumée jusque-là par Alec von Graffenried, jusqu’aux élections fédérales.  

Seule fraction comportant une majorité de femmes à la Grande Chambre
Christine Häsler modifie ainsi l’équilibre de la délégation des Verts au Conseil national : huit femmes face à sept collègues masculins.

La représentation à égalité des femmes et des hommes dans toutes les instances de décision est une préoccupation de longue date chez les Verts. Les Verts sont le seul parti présentant également une proportion de femmes de 50 % ou plus dans les exécutifs et législatifs cantonaux. La première maire Verte de Genève a en outre été élue en mai 2015 en la personne d’Esther Alder. « L’égalité entre hommes et femmes n‘est pas pour nous un mot à la mode ; c’est un quotidien vécu », se réjouit la co-présidente Regula Rytz. « La Suisse est un pays en voie de développement au niveau de la politique d’égalité. Elle a besoin de plus de Verts pour changer cette situation. » 

Renforcer les régions de montagne
Avec Christine Häsler, la représentation des Verts est également renforcée dans les régions de montagne. La native de l’Oberland, ouverte au monde et néanmoins attachée aux traditions, défend un juste équilibre entre les intérêts des régions rurales et urbaines. La députée de longue date et cheffe de la fraction des Verts du canton de Berne veut s’impliquer à la fois dans la campagne contre le doublement du tunnel routier du Gothard et dans la politique régionale pour une économie moderne, écologique et sociale des régions de montagne. Le maintien de places de travail dans les zones montagnardes constitue également un sujet de préoccupation essentiel pour la directrice de la communication de la société des Forces motrices de l’Oberhasli SA. 

Häsler a obtenu en 2014 la majorité des voix parmi tous les candidats lors des élections au Grand Conseil bernois dans la circonscription électorale de l’Oberland-Est. Cela correspond au cinquième meilleur résultat de tout l’Oberland, dont le vote majoritaire est traditionnellement très conservateur de droite... Pour les élections à venir, Christine Häsler est déjà candidate au Conseil des Etats sur la liste des Verts, de concert avec Hans Stöckli (PS). Elle a quatre enfants, dont une fille adoptive handicapée, et déjà deux petits-enfants en bas âge.