Victoire pour les assurances et leurs profits - votations du 28.9.14

Le puissant lobby des assurances a su convaincre la population que leurs intérêts financiers passaient avant la transparence. Les Verts vont s’engager en faveur d’une caisse unique régionale et pour une surveillance accrue des assurances maladie. Le Non à l’initiative TVA de GastroSuisse évite un renchérissement des aliments de base. Les restaurants devraient pouvoir être soutenus et encouragés grâce au futur label « fait maison ».

Les Verts sont déçus par le Non opposé à la caisse maladie publique : la chasse aux « bons risques » reste ouverte. Plus déterminés que jamais, les Verts continueront à se battre contre les failles du système de santé.

Permettre l’instauration de caisses uniques cantonales ou régionales
Plusieurs cantons ont voté aujourd’hui en faveur d’une caisse maladie publique. « Les Verts déposeront lors de la prochaine session une intervention parlementaire pour que les cantons puissent mettre sur pied leur propre caisse unique cantonale ou régionale », annonce le conseiller national vaudois Christian van Singer.

Renforcer la surveillance des caisses
Les Verts chercheront à forger des alliances pour renforcer la surveillance des caisses. « Une plus grande transparence des groupes d’assurance, de même qu’une limitation des frais de publicité et de courtage est nécessaire », rajoute Christian van Singer. En outre, les rémunérations des organes dirigeants doivent être publiées. Lors de la dernière session, les avancées en matière de surveillance ont été trop timides.

Label « fait maison » pour les restaurants plutôt que renchérissement des denrées de base
Les Verts se réjouissent de la prudence de la population face aux promesses de l’initiative TVA de GastroSuisse. « Grâce au Non, le prix des denrées de base ne sera pas augmenté et nous éviterons de lourdes pertes fiscales », explique le conseiller aux Etats Robert Cramer.

Les Verts demandent la création d’un label « fait maison », tel que proposé par la co-présidente des Verts suisses, Adèle Thorens, dans une interpellation. Une telle démarche permettra de soutenir les restaurants. Mais la création de ce label est actuellement bloquée faute de soutien financier de la Confédération. Finalement, les Verts exigent que des mesures soient prises pour lutter contre les déchets sauvages causés par la vente à l’emporter (littering).

Votations dans les cantons
Les Verts suisses saluent la victoire remportée par les Verts du canton de Zurich qui se sont fortement engagés dans le comité de campagne en faveur d’une révision de la loi sur la planification et les constructions. Cette révision permettra aux communes de fixer un taux minimal de logements à prix modéré lorsqu’un terrain passe en zone à bâtir.