Réforme AVS: sans égalité salariale, pas d’augmentation de l’âge de la retraite pour les femmes!

Avant-projet du Conseil fédéral sur la stabilisation de l'AVS (AVS 21)

Tant que la discrimination salariale reste une réalité et qu’un grand nombre de femmes est désavantagé dans sa prévoyance retraite, l’augmentation de l’âge de la retraite pour les femmes n’est pas envisageable. Le projet actuel du Conseil fédéral pour la réforme de l’AVS est de ce fait inacceptable pour les Verts. 

L’avant-projet du Conseil fédéral sur la stabilisation de l’AVS fait fausse route. Il demande que les femmes colmatent la brèche de l’assainissement de l’AVS, alors qu’elles restent discriminées sur le plan salarial et défavorisées dans leur prévoyance retraite en raison de la déduction linéaire de coordination. 

Une augmentation de l’âge de la retraite des femmes pour la stabilisation de l’AVS ne sera soutenue par les Verts que lorsque l’égalité des salaires et la reconnaissance du travail du care non rémunéré seront une réalité. Concrètement, cela signifie : lorsque la loi sur l’égalité sera adoptée au Parlement, la déduction linéaire de coordination supprimée et la reconnaissance du travail du care améliorée dans l’AVS. On en est bien loin avec le nouveau projet du Conseil fédéral.   

Les Vers rejettent également un assainissement de l’AVS au moyen d’une forte augmentation de la TVA telle que la prévoit le Conseil fédéral. Ce serait extrêmement anti-solidaire. Les Verts réclament qu’une stabilisation rapide de l’AVS soit opérée par l’adaptation des cotisations salariales et des contributions fédérales, comme le Conseil des Etats l’a décidé en même temps que le projet fiscal. La stabilisation de l’AVS doit être empoignée le plus rapidement possible, indépendamment du projet de réforme fiscale. C’est la seule manière de disposer du temps nécessaire pour obtenir une majorité en vue d’un assainissement à long terme et d’une modernisation de l’AVS (dans le sens d’une protection sociale de différents projets de vie).