Intégration

Introduction

Il est beaucoup question d’ « intégration » dans le débat actuel sur la politique migratoire de la Suisse. On entend dire que l’autorisation de s’établir en Suisse ne devrait être accordée qu’à des personnes suffisamment « intégrées » dans notre pays. Mais au fond, qu’entend-on par là ? Les Verts ne perçoivent pas l’intégration comme un état dépendant de la seule bonne volonté des migrant-e-s mais comme un processus réciproque par lequel populations autochtone et étrangère s’apprivoisent l’une l’autre. Pour que toutes deux puissent trouver leur place au sein du corps social, l’Etat doit veiller à garantir l’égalité des chances partout où les moins avantagés courent le risque d’être discriminés et exclus. C’est en donnant à des personnes de toutes origines la possibilité de s’engager pour la collectivité qu’on renforcera les liens d’appartenance qui constituent celle-ci.

Les Verts prennent également position sur la migration au chapitre International.