Politique familiale

POLITIQUE FAMILIALE VERTE – POUR LA DIVERSITÉ

Pour les Verts, toute politique familiale doit respecter les libertés individuelles. Le rôle de l’Etat est de garantir la liberté de choix de chacune, et pas définir ce qui fait une famille ou comment nous devons vivre.

Chaque individu a droit à mener une vie de famille, quelle que soit notamment son orientation sexuelle, sans être ni jugé ni discriminé. Chaque parent a le droit de disposer du temps et des ressources nécessaires pour s’occuper de ses enfants.

Réforme de la politique familiale : Nos propositions

Il est nécessaire d’avoir une réforme de la politique familiale : une politique qui offre à toutes les familles les mêmes chances, la garantie de vivre dignement – indépendamment de la composition de leur famille, de leur revenu, de leur origine ou de l’orientation sexuelle des parents. Quelques éléments de cette réforme :

  • Modification du droit de la famille, en particulier ouverture du droit de l’adoption et du droit au mariage pour les couples de même sexe ;
     
  •  Meilleure prise en compte des tâches d’assistance et de soins (« travail du care ») par les assurances sociales et le système des retraites ;
     
  • Un système socialement plus équitable d’allocations au lieu de déductions fiscales ; mise en œuvre de l’égalité salariale et introduction de l’imposition individuelle ;
     
  • Introduction d’un congé parental, avec un droit paritaire pour les deux parents ;
     
  • Meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie familiale, notamment grâce à : horaires de travail flexibles, la promotion des postes de travail à temps partiel pour les hommes, des modèles de formation et de travail plus compatibles avec la vie familiale (par ex. partage de poste, télétravail), journée à école continue, accueil de jour et système de garderie plus flexible ;
     
  • Prestations complémentaires pour les familles : cette mesure offre un soutien ciblé aux parents, pères, mères et enfants menacés par la pauvreté ou vivant déjà en situation de pauvreté. Les PC sont des mesures bien plus efficaces que les cadeaux fiscaux proposés qui profitent avant tout aux plus hauts revenus, et plus efficaces que la politique de l’arrosoir.