Conférence de presse pour le lancement de la campagne « Oui à la Stratégie énergétique », Berne le 21 avril 2017 Pour des énergies sûres, propres et suisses !

La stratégie énergétique renforce l’efficacité énergétique et la production d’énergie renouvelable indigène en Suisse. Elle crée des emplois, crée de la valeur, stimule l’innovation sur notre territoire et est un pas indispensable vers une politique énergétique écologique, la sortie du nucléaire et la protection du climat. La Suisse mise ainsi sur un approvisionnement énergétique indigène, propre et sûr. Notre pays renforce la sécurité de son approvisionnement et diminue sa dépendance de l’étranger. Le 21 mai 2017 le peuple se prononce sur la stratégie énergétique.

L’approvisionnement énergétique de la Suisse dépend aujourd’hui à 75 % de l’étranger et est constitué pour deux tiers de combustibles fossiles. Nous envoyons chaque année en moyenne 10 milliards de francs dans le monde arabe et vers la Russie – entre autres – pour l’achat de pétrole, de gaz ou d’uranium. Les prix sont dictés et l’approvisionnement n’est pas garanti. Sans oublier que la création de richesse se passe à l’étranger. Cela est néfaste en termes de politique climatique et représente un non-sens économique. La stratégie énergétique permettra de diminuer progressivement l’importation d’énergie en misant sur la production d’énergie indigène. La production de valeur aura ainsi lieu sur notre territoire et favorisera les énergies sûres, propres et suisses. La stratégie énergétique est nécessaire pour que l’argent, l’innovation et le travail restent en Suisse et que le marché soit garanti.

Accroître l’efficacité énergétique et poursuivre le Programme Bâtiments
L’énergie la moins chère est celle qui n’est pas consommée. Seule l’innovation permet un approvisionnement énergétique efficace. La stratégie énergétique soutient la population et l’économie dans leurs efforts pour diminuer la consommation d’énergie. Les consommatrices et les consommateurs profitent directement de l’utilisation d’appareils moins gourmands en énergie, sans diminuer pour autant leur confort. La facture d’électricité baisse et plus d’argent reste dans le portemonnaie. Le potentiel d’économies est également significatif dans le domaine des bâtiments. La stratégie énergétique permettra de poursuivre le Programme Bâtiments de la Confédération et des cantons au-delà de 2019. En outre, les propriétaires privés profiteront de meilleures conditions en matière de déduction fiscale lors d’investissements énergétiques. Les entreprises locales profitent de ces investissements. Les locataires et les propriétaires bénéficient d’une réduction des coûts.

Les énergies renouvelables plutôt que le nucléaire
Trois des cinq centrales nucléaires suisses seront débranchées dans les prochaines années, avec ou sans la stratégie énergétique. Le but de la stratégie énergétique est de remplacer ce courant par une production indigène plutôt que par des importations supplémentaires. Il s’agira de renforcer la production d’énergies indigènes à partir de l’eau, du soleil, du vent, de la géothermie et de la biomasse. Et ceci par un encouragement limité dans le temps et proche du marché des installations utilisant des énergies renouvelables. Les centrales nucléaires suisses doivent rester branchées sur le réseau aussi longtemps qu’elles sont sûres. La construction de nouvelles centrales nucléaires sera interdite.

Un bon compromis. Les opposants n’ont pas d’alternative crédible.
La stratégie énergétique est largement soutenue et représente un bon compromis pour toutes celles et ceux qui veulent faire avancer la politique énergétique. Les adversaires ne proposent aucune alternative et mettent en danger l’approvisionnement énergétique sûr et prometteur de notre pays.

Un large comité composé de plus de 150 parlementaires se mobilise avec des représentants des milieux économiques, des associations de protection de l’environnement, les cantons, les villes et les communes pour un Oui à la Stratégie énergétique le 21 mai 2017.

Comité interpartis : www.strategie-energetique-oui.ch
Comité économique : www.se2050.ch
Alliance environnementale : www.alliance-environnement.ch
Jugendkomitee (uniquement en allemand): www.jetzt-oder-nie.ch

Contact : Regula Rytz, Présidente des Verts et Conseillère nationale (BE), 079 353 86 38

Page de campagne

Page de campagne