Beznau I ne doit pas être remis en service : lancement de la mobilisation

SIXIÈME COMMÉMORATION DE LA CATASTROPHE DE FUKUSHIMA

Samedi, cela fera six ans qu’un tsunami, déclenché par un tremblement de terre, frappait les côtes de l’Est du Japon et provoquait la catastrophe de Fukushima, une catastrophe nucléaire majeure. Malgré de telles catastrophes, la vétuste Beznau – avec son réacteur le plus âgé au monde situé dans le canton d’Argovie – pourrait redémarrer. Il ne faut pas que cela arrive. La mobilisation contre la remise en service de Beznau I sera donc lancée le jour-anniversaire de la catastrophe de Fukushima.

A l’occasion du 6e anniversaire de la catastrophe nucléaire de Fukushima débute la mobilisation contre la remise en service de Beznau I qui démarrera sur les réseaux sociaux et un site internet « Beznau Alarm ».

La centrale nucléaire de Beznau I est la plus vieille au monde à être encore en activité. Depuis mars 2015, elle est hors service suite à la découverte d’environ 1000 fissures dans sa cuve. Axpo met depuis tout en œuvre pour remettre le réacteur décati en marche alors qu’il devrait être arrêté définitivement. A ces fins, Axpo n’hésite pas à remettre en question les exigences de sécurité ancrées dans la loi. De telles expérimentations sur la sécurité des centrales met en danger les êtres humains et l’environnement. Les Verts demandent donc à l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN), l’autorité de surveillance, de refuser à Axpo l’autorisation de remise en service de Beznau I.

Les conséquences de la fusion du cœur du réacteur de Fukushima se font encore sentir aujourd’hui : une région entière est devenue du jour au lendemain inhabitable, plus de 100’000 personnes ont perdu leur maison et ne pourront retourner vivre sur ces terres avant longtemps. A l’heure actuelle, ce sont encore des milliers de travailleurs occupés à décontaminer les lieux. La montagne de déchets contaminés augmente chaque jour. Et on ne sait toujours pas à quoi ressemble l’intérieur des réacteurs touchés. L’étendue exacte des dégâts est inconnue à ce jour.

Oui à la Stratégie énergétique 2050 le 21 mai 2017
Des informations faisant état de pannes et de déficiences dans les centrales suisses ne cessent de tomber. Sortir du nucléaire est devenu plus urgent que jamais. L’interdiction de construire de nouvelles centrales, inscrit dans le premier paquet de mesures de la Stratégie énergétique 2050 sur lequel le peuple votera le 21 mai prochain, constituera un premier pas important : un Oui net et clair renforcera le tournant énergétique et la sortie du nucléaire. Les Verts s’engageront pleinement dans cette campagne de votation.