Recherche

Introduction

Pour affronter l’avenir, la Suisse doit pouvoir compter sur des instituts de recherche performants, indépendants parce que suffisamment dotés par les pouvoirs publics. Cependant, le progrès scientifique n’est pas toujours favorable à la vie. Les recherches sur des technologies dont la nocivité est avérée ne doivent pas continuer à être financées au détriment de celles qui présentent des perspectives plus durables. Les Verts exigent ainsi que les moyens consacrés à la recherche sur l’énergie nucléaire soient consacrés aux énergies renouvelables.

La recherche ne doit pas avoir pour but ultime le développement de la technique mais s’intéresser à tous les aspects de la vie humaine en intégrant les sciences humaines et sociales, les études culturelles, les études genre, la recherche sur les conflits et sur les conditions de la paix dans le monde.

La recherche sur l’être humain et sur son patrimoine génétique reste toutefois problématique. La dignité humaine doit toujours prévaloir sur la liberté de la science. Les effets des organismes génétiquement modifiés sont encore inconnus – c’est pourquoi les Verts demandent un moratoire sur leur culture jusqu’à ce que la preuve ait été faite de leur innocuité pour l’être humain et l’environnement.

Voir aussi technologie génétique et nanotechnologies