Lisa Mazzone à propos de l’initiative pour des multinationales responsables

La majorité bourgeoise de la CAJ-N et economiesuisse sont les trois petits singes de la fable: ils ne voient rien, n’entendent rien, ne disent rien. Ils ne veulent même pas soutenir un contre-projet à l’initiative pour des multinationales responsables. Celle-ci est plus urgente que jamais pour que les multinationales sises en Suisse respectent les droits humains et l’environnement.

Les Verts regrettent la décision de la majorité de la Commission des affaires juridiques du National (CAJ-N) de ne même pas vouloir soutenir un contre-projet indirect à l’initiative pour des multinationales responsables. Elle rejette ainsi la proposition de sa commission-sœur, refusant de prendre ses responsabilités face aux violations crasses des droits humains et d’atteintes majeures à l’environnement.

La majorité de la CAJ-N nuit ainsi à la réputation de la Suisse et en particulier celles des entreprises dont les activités respectent les standards internationaux. Les Verts appellent la commission du Conseil des Etats à maintenir le principe d’un contre-projet indirect et sont dans tous les cas prêts à battre le pavé pour la campagne de votation sur cette initiative qu’ils soutiennent depuis son lancement.