Finances & Fiscalité

Réforme de l'imposition des entreprises III

Le Parlement a approuvé de nouveaux privilèges pour les grands groupes et les actionnaires, ainsi que des baisses d’impôts pour les entreprises. Or, seuls quelques propriétaires d’entreprises profiteront de cette réforme. Ce sera ensuite à nous, toutes et tous, de payer la facture de ce projet qui dépasse toutes les limites.

  • Non à de nouveaux milliards de pertes fiscales
  • Non à une augmentation d’impôts pour la classe moyenne
  • Non à de nouveaux régimes spéciaux pour les multinationales

Les Verts font partie de l'alliance contre la loi sur la réforme de l’imposition des entreprises III (RIE III), qui a démarré le 28 juin 2016 et abouti en septembre.

Page spéciale sur la RIE III

Page spéciale sur la RIE III

Introduction

Personne n’aime payer ses impôts. Pourtant, sans eux, il n’y aurait pas d’argent pour payer les écoles, l’évacuation des déchets, l’entretien des chemins de fer et du réseau routier,  et les mille autres services que la collectivité rend quotidiennement aux citoyen-ne-s. Les fonds publics permettent à l’Etat d’accomplir des tâches qui profitent à tous. Pour être équitable, la fiscalité doit être progressive. Que l’impôt soit calculé en fonction du revenu et de la fortune, c’est une évidence pour les Verts. Mais ils proposent également d’introduire une fiscalité écologique favorisant les comportements bénéfiques pour l’environnement et taxant les produits participant à sa dégradation.

Franc fort : économie verte plutôt que dérégulation !

Des recettes conservatrices d’un autre temps ne permettront pas d’amortir les effets négatifs du franc fort sur les entreprises, les emplois et les salaires. Nous avons plutôt besoin d’une économie durable qui met un terme aux arnaques monétaires et à la surexploitation des ressources naturelles grâce à des marchés financiers régulés, de l’innovation écologique et davantage de droits pour les salarié-e-s. Le tournant énergétique et la transformation vers une économie verte sont plus importants que jamais. Ils créent des emplois, pérenissent la compétitivité de la Susise et garantissent la prospéritié.